La théorie du pourrissement (de la NVA)

Avec des Jan Jambon et des Theo Francken, les scandales n’ont pas terminé de venir ternir l’image du gouvernement et de ses composantes. Un gouvernement qui, Bart De Wever vient de le rappeler, ne doit pas tomber. En s’accrochant ainsi à un pouvoir immobile et malgré des raisons qui, dans n’importe quel autre pays démocratique du monde, auraient amené (au moins) à un remaniement ministériel, rien ne changera de si tôt. Et, la célèbre théorie du pourrissement, jadis imaginée pour affaiblir le pouvoir fédéral, pourrait se retourner contre ses créateurs.

Scandales

Les journalistes flamands ne sont pas en reste quand il s’agit de s’attaquer à la NVA. Alors qu’ils étaient plus silencieux lors de la campagne électorale, craignant sans doute qu’on ne les accuse de partialité, tant les grands journaux que les Pure Players, comme le décidément très bon apache.be, couvrent intensément dérives et casseroles. On ne doute pas que pour une frange importante de la NVA, les anciens du Vlaams Belang par exemple, ces scandales ne changent pas grand chose à l’équation, par contre, ceux pour qui le parti était d’abord celui des réformes économiques (et du bourgmestre d’Anvers) seront sans doute déçus.

Changements attendus

V voor Verandering, le C du changement, était le slogan du plus grand parti du pays. La NVA, très forte dans l’opposition montre déjà des signes de faiblesses dans la majorité. Ils tombent dans les mauvaises habitudes de la particratie en plaçant leurs pions comme le font les partis traditionnels et en jouant avec les règlements. Autrement dit, ils se traditionnalisent. Leurs ministres, tant au niveau des régions que du pays, peinent à marquer les esprits et campent toujours, terriblement bas dans le baromètre de popularité. Nous n’en sommes, bien sûr, qu’au début mais je prédis un fameux retour sur terre pour ceux qui s’imaginaient 5 ans de fêtes et une arrivée facile et victorieuse à la fin du parcours.

Pourrissement

Charles Michel n’aura sans doute pas le courage de mettre Jan Jambon à la porte. C’est Bart qui a le dernier mot sur la question et il perdrait le soutiens de sa base ultra qui retournerait fissa au VB. Finalement, la belle-mère n’a pas plus de pouvoir que le Père sur la question, Bart est dorénavant à la tête d’une énorme machine, et il ne suffit plus d’appuyer sur un bouton pour tout changer. A moins d’une incroyable reprise économique et d’une gestion efficace de l’Etat, que ne recherchent d’ailleurs pas tous les membres du parti, on doute que la population suive encore longtemps la marche, les deux doigts levés en forme de V.

Tenir

De toute façon, quand bien même la tentation de tout abandonner leur passerait par la tête, les temps ont changé. La population n’accepterait plus aussi facilement les chutes de gouvernements incessantes qui jalonnaient l’histoire politique de notre pays (d’ailleurs, c’est rendu impossible dans les régions et communautés) et la NVA sait qu’elle ne doit surtout pas provoquer elle-même la fin de l’aventure suédoise. Aucun autre parti ne veut risquer un tel scénario, d’où, sans doute, le silence assourdissant qui accompagne les révélations Jambonnaises (désolé) mais cette attitude attentiste, un moindre mal à court terme, pourrait bien être le début de la fin de ceux qui rêvent encore d’une NVA à 40% en 2019.

Publicités
La théorie du pourrissement (de la NVA)

2 réflexions sur “La théorie du pourrissement (de la NVA)

  1. Je remarque une chose. La N-VA baisse légèrement de sondage en sondage [voire le dernier article de mon blog sur la question (je sais je fais ma pub et alors? 😛 )]. Pourtant, le VB récupère assez peu des voix perdus par la N-VA. Il est en régression dans les sondages de la LLB et en légère progression dans le sondage du standaard.

  2. Eric Veraghen dit :

    Ce n’est pas à la n.va qu’il faut en vouloir, mais à ceux qui acceptent son agenda, pour vu qu’ils aient le pouvoir, des baisses de charges, la sauvegarde de leurs privilèges. Heureusement qu’on n’est plus en quarante!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s