La guerre contre l’Etat Islamique : à l’attaque de l’Estasia !

Je me souviens encore des débats concernant la guerre en Lybie et l’intervention de l’armée belge dans un pays qui était considéré quelques mois auparavant sinon amis, en tout cas certainement pas ennemis. Au Parlement belge, on s’est levé comme un seul homme pour confirmer la participation militaire de la nation au sein d’une force internationale pour libérer le peuple libyen de son ancien président devenu, récemment, dictateur. Il n’y a eu à l’époque aucune opposition importante, aucun groupe pacifiste, rien. Quelques années plus tard, la Lybie est au bord du chaos, si ce n’est pire encore, son peuple n’est pas plus libre qu’avant, et la démocratie n’a pas gagné grand chose au change. Il n’y a pas eu de remise en question, on ne sait pas où sont allées NOS bombes, personne ne réclame de commission, comme si tout s’était passé normalement alors que rien ne va.

Avec l’Etat Islamique c’est le même scénario. Sans aucun débat, aucune discussion, aucune opposition, la Belgique et l’Europe rentrent à nouveau en guerre. On va de nouveau envoyer des armes à des gens qu’on ne connaît pas, de nouveau envoyer des bombes au nom de la démocratie, de nouveau s’engager dans un conflit où on ne sait pas très bien qui sont nos alliés et qui sont nos ennemis. Bachar El Assad, hier le pire dictateur du coin, devient notre allié objectif dans la lutte contre la meilleure entreprise de communication au monde : l’E.I.. On doute que la nouvelle Coalition of the Willing face preuve du moindre recul et de la moindre tentative de communiquer, ils vont rentrer d’dans, comme d’habitude, et repartir ensuite, laissant à la population locale le soin de ramasser les morceaux. On se jette les yeux fermés dans une nouvelle intervention internationale qui n’est soutenue par aucun grand état arabe sinon l’Arabie Saoudite, grand réservoir à terroristes qui, jadis, fournissait Al Qaïda, devenue has been, et qui n’a aucune leçon de démocratie à donner.

Pire encore, cette fois, sous les bombes, les chances sont grandes qu’il y ait des Belges et d’autres européens. Nous allons donc envoyer des explosifs et des drones pour tuer des compatriotes. La situation est complètement dingue et serait même surréaliste et drôle si au final, il n’y avait pas autant de sang. Les conflits  de ces derniers temps se déclenchent comme des dominos, plus il y a d’interventions, plus il y a de haine, plus il y a de nouvelles raisons d’intervenir, un cercle infernal, un piège grand comme une maison dans lequel nous tombons les yeux fermés. Quel sera l’impact de ces nouveaux bombardements si ce n’est renforcer l’image de « résistants » de nos nouveaux ennemis ? Il y a évidemment la question humanitaire, et il faut en effet aider les populations locales par tous les moyens possibles et imaginables mais pourquoi aider avec une main et détruire avec l’autre ?

Je n’aurais jamais tenu un discours comme ça il y a quelques années. J’étais assez enthousiaste pendant l’intervention en Afghanistan. Les Talibans « méritaient » tout ça après le 11 septembre. J’étais outré du refus de la Belgique d’intervenir en Irak malgré la présence d’un dictateur qui y régnait depuis bien trop longtemps. Mais à chacun des conflits du 21ème siècle, j’ai appris, j’ai compris et aujourd’hui j’ai du mal à croire que je sois le seul.

Publicités
La guerre contre l’Etat Islamique : à l’attaque de l’Estasia !

Une réflexion sur “La guerre contre l’Etat Islamique : à l’attaque de l’Estasia !

  1. Je vais émettre une objection a ce que tu écris. Il y a une différence fondamentale entre l’intervention en Afghanistan en Irak [2003] et en Lybie. Ces trois interventions militaires avaient pour but de détruire un régime. L’idée de cette intervention est d’éviter l’effondrement du régime irakien [Cela aura probablement pour effet de sauver Bashar par la même occasion.] face à un groupe qui déstabilise l’état. Nous verrons la ou cela nous mènera, mais a mon sens, on devrait arriver à un meilleur résultat qu’en Lybie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s