Le méchant prof flamand qui insulte la Wallonie

Sur cette histoire absurde de Walbanie & compagnie

Chroniques du journalisme communautaire

Les polémiques autour des cartes flamandes de la Belgique, de Bruxelles ou de la Wallonie ne sont pas neuves et semble parfois virer à l’obsession psychotique. On pensait avoir atteint le summum du ridicule avec cet entrepreneur qui avait réussi à faire une belle pub pour sa boite en dénichant sur internet une carte de la Flandre avec marqué « Belgium » dessus. Mais l’on est allé encore plus loin il y a quelques semaines. Là, il ne s’agit même plus de carte mais de dessin d’enfant. Voici donc la belle (ou pas) histoire que nous fut comptée Sud-Presse et la RTBF : le méchant professeur flamand qui insulte la Wallonie.

De Twitter à Sud-Presse

Le scandale arrive par la belle-mère d’un élève de l’athénée royal d’Etterbeek. Celle-ci a en effet trouvé une carte de la Wallonie dessinée par l’enfant et jugée offensante. La Wallonie était en effet divisée en trois zones : la…

View original post 1 469 mots de plus

Publicités
Le méchant prof flamand qui insulte la Wallonie

3 réflexions sur “Le méchant prof flamand qui insulte la Wallonie

  1. Eric Veraghen dit :

    Les politiques sont accusés d’être les principaux créateurs de nos problèmes communautaires, mais le monde éducatif, ne montre-t-il pas, sans doute sans s’en rendre compte le mauvais exemple? Dans les écoles et mouvements de jeunesse bruxellois où les deux communautés sont dans le même bâtiment, les contacts entre éducateurs francophones et flamands sont minimalistes quand ils ne sont pas conflictuels. En outre, des profs et chefs scouts flamands sont bien peu nombreux à regretter la Belgique de papa, et certains ne cherchent même pas à cacher leur nationalisme, à avoir l’aire tolérants. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac, mais!!!

  2. Youri dit :

    L’autruche est le plus bête des oiseaux.
    L’emblème des Francophones dans ce « pays » se devrait d’être l’autruche.

  3. hs4020 dit :

    Et cet échevin NVa qui honore de son postérieur une association au patronyme francophone, c’est du folklore bon enfant dont il ne faut pas faire un plat. Surtout de la part d’un élu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s