Message au Roi: Sire, informer n’est pas communiquer !

Le Roi a fait la même erreur que le 21 juillet.

(j’avais, déjà à l’époque critiqué cette attitude, vous voyez que c’est bien de suivre Belgium4ever !). Il (Elio Di Rupo)* s’est perdu dans une comparaison douteuse entre un parti nationaliste flamand et le fascisme ou le nazisme (le populisme des années 30), les pires tueurs totalitaires et autoritaires du 20ème siècle.

Face à un Bart De Wever malin et subtile, le représentant de l’Etat a plongé dans la boue pour en mettre partout et en particulier sur les adversaires du séparatisme (en Flandres) qui sont bien embêtés de ces déclarations maladroites. C’est bien ça le problème global de la Monarchie, je le répète, sa piètre communication. Vu que je suis en blocus, je vous livre une petite phrase qui ressort de mes études et qui me semble convenir à la situation: informer n’est pas communiquer**. L’information c’est un simple message qu’on transmet (BDW est populiste et séparatiste), c’est assez basique, et vrai dans ce cas-ci. La communication, par contre, c’est la manière dont on transmet ce message. C’est tout un art car il faut s’adapter à son public, prévoir les interprétations, utiliser les bons mots, les bonnes images … les bons symboles.

Alors que la Belgique est dans un marasme politique et économique sans fin, le Roi essaie d’attraper la mouche avec un bazooka. Il détruit les efforts de compréhension des uns et des autres. Il déclare s’attrister de la pauvreté tout en acceptant l’indexation (!) de son salaire sans rechigner.  Le même jour, le Palais diffuse des photos de Philippe et Mathilde avec la petite famille dans le salon royal … on rêve. Mais qui sont les responsables de tout ça ? Qui sont les conseillers qui ont accepté tout ça ?

Si j’étais le Roi, je les foutrais au bloc pour 20 ans au motif de haute trahison.

Je suis furieux. Moi qui essaie, modestement,  depuis des années d’améliorer les relations belgo-belges de constater cet amateurisme, tant du côté du gouvernement que du Palais. Charles Bricman résumait assez bien la situation hier sur facebook en écrivant que « Dans le fond, parmi les plus dangereux ennemis de l’idée de Belgique, il y a d’abord une bonne partie de ceux qui prétendent la sauver. Je me demande si ce n’est pas la même chose avec l’Europe. » 

Mais, calmons-nous un instant et résumons. Le Roi a déclaré que la N-VA montait les peuples les uns contre les autres (ce qui est vrai) comme dans les années 30 (ce qui est faux). Bart De Wever reproche au Roi d’être politisé (ce qui est faux, il est la voix du Premier Ministre, quel qu’il soit) et que c’est anti-démocratique (ce qui est faux, le Premier Ministre reste celui d’une majorité de Belges). Finalement, qu’est-ce qui reste vrai dans cette histoire ?

Allez, je retourne travailler.

*Les théories sont nombreuses quant à la liberté du Roi dans l’écriture de son discours. Ce qui reste sûr, c’est que le Premier Ministre a la décision finale.

**Dominique Wolton, viens nous en aide !

Publicités
Message au Roi: Sire, informer n’est pas communiquer !

4 réflexions sur “Message au Roi: Sire, informer n’est pas communiquer !

  1. Je suis d’accord avec ce que tu écris au sujet de la communication (mais le responsable de la communication du Palais est un diplomate…pas vraiment préparé à la communication au XXIème siècle). Une petite erreur dans ton article : la Liste Civile du Roi est fixée en début de règne et indexée, et il est interdit de la changer en cours de règne (l’objectif de cette mesure étant qu’un gouvernement ne fasse pression sur le Roi en lui coupant les vivres). Donc, dans le cas présent, ni le Palais, ni le gouvernement ne peut s’opposer à l’indexation de 2,5 %. Par contre, les dotations des autres membres de la famille royale sont gelées en 2012 et 2013 (elles sont d’ailleurs en légère baisse).

    1. belgo3 dit :

      Nous sommes d’accord que rien n’est simple, ceci dit le gouvernement Di Rupo a prouvé qu’on pouvait contourné la constitution (on a l’a modifié sans faire de nouvelles élections par exemple), donc avec un peu de bonne volonté … et puis, il pourrait reverser automatiquement ses 300 000 € à l’Etat, ou à une oeuvre … Cette passivité à quelque chose de vraiment problématique …

      1. Youri dit :

        En effet, il y a assez de malheureux en belgium.
        Et je suppose que pendant que son discours était diffusé, Albert Deux était déjà parti se les réchauffer dans le midi de la France en profitant d’un vol privé payé par l’armée donc par vous et moi.
        Je suppose aussi que l’équipage de son navire est prêt à appareiller selon le bon vouloir du roy.
        Savez-vous que cet équipage est en partie composé de militaires issu de la glorieuse armée de mer belge ?
        Résolument OUI à une monarchie protocolaire vu que la République n’est pas possible en belgium.
        Coupons les vivres (pas les têtes) à cette famille inutile en conservant un salaire au roy potiche.
        Faisons-le démocratiquement.
        VITE sinon il se verra destitué plus brutalement d’ici peu.

        Bon courage dans vos cours !!!

  2. […] dans la stratégie à mener contre la NV-A, tel le bloggeur David Charlier qui regrette le parallèle effectué avec le populisme des années Trente ou bien encore Martine Dubuisson qui, dans son édito du Soir du 28 décembre, pointe […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s