Marche blanche, marche noire #Martin

La libération de Michèle Martin a réveillé la barbarie qui sommeille en chacun de nous. Les commentaires sont tous plus violents les uns que les autres, tant à l’encontre de cette femme que des juges ou des sœurs Clarisses. De nombreux belges seraient prêt, si on leur en donnait l’occasion, à enterrer Martin jusqu’à la tête et à la lyncher jusqu’à ce que mort s’en suive, tout ça avec des ballons blancs et des messages d’amour.

Je ne suis pas personnellement en faveur de cette libération, d’une manière générale et en particulier du fait qu’elle se fasse en Belgique, et je n’ai absolument aucune sympathie pour cette meurtrière dont les actes me répugnent, mais comment réagir face à tant de haine et de barbarie verbale, celles qui envahissent les médias sociaux et les  sites de journaux en ligne alors que les familles des victimes et les victimes survivantes elles-mêmes, font preuves d’une grande maturité et d’un grand calme. Je pense à ces vieilles religieuses qui ont finit par accepter les demandes répétées des avocats, par croyance profonde dans le pouvoir du pardon et de la rédemption, qui se font aujourd’hui traitées de tous les noms par des citoyens enragés prêt à aboyer et à mordre comme des animaux en furie.

Nous savions que Michèle Martin allait être libérée un jour, les conditions qui ont mené à sa libération sont même en partie liées aux réformes qui ont suivi l’affaire Dutroux, Michèle Martin n’est pas a proprement parler libre et le Couvent des Clarisses ne sera pas le Club Med mais qu’importe, les groupes facebook et les pétitions promettent des actions dures, souvent violentes. Les politiques s’engouffrent dans le débat, le populisme règne en maître, le juge et les avocats deviennent des traitres à la nation et la loi est vertement critiquée. La confusion entre justice et vengeance est partout et déjà certains parlent d’intrusion du politique, sous les pressions, dans cette décision pourtant bien légale.

Quoiqu’il en soit, la réaction sauvage d’une (grande) partie de la population m’a fait (re)prendre conscience de l’importance d’une justice indépendante et forte ainsi que de l’importance de gardes-fous (c’est le moins que l’on puisse dire) dans la société.

Publicités
Marche blanche, marche noire #Martin

10 réflexions sur “Marche blanche, marche noire #Martin

      1. Youri dit :

        Tous ces commentaires de haine me font peur.
        C’est horrible de voir qu’on pourrait lyncher cette femme avec à la main des ballons blancs.
        Merci pour votre texte.
        Je le partage sur facebook.

    1. Pas d’accord, tout d’abord nous ne sommes pas dans une société qui pratique la loi du Talion, ensuite Martin était sous la coupe, sous l’emprise de Dutroux. Je me souviendrai toujours la voir se faire battre dans la rue alors qu’elle était prête à accoucher. Ce qu’elle a fait est horrible, mais il faut garder la tête froide, la justice doit être la même pour tous, qu’on s’appelle Martin ou XY 🙂

      1. Oli dit :

        Moi aussi pour une fois je suis du même avis que vous.
        Il ne faudrait pas que cela arrive trop souvent, parce que même si c’est du champagne, nous risquerions de devenir alcoolique.

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Certains médias et journaux ont manqué de recul et de sagesse, choisissant des « titres chocs » qui ne peuvent qu’enflammer l’opinion publique. Cela m’a également choqué qu’on ne respecte pas la vie privée du fils aîné de Martin/Dutroux qui a eu son enfance gâchée. Il s’est déjà une fois exprimé pour avoir la paix, mais la presse en veut toujours plus. Par ailleurs, je pense qu’un débat à la rentrée sur les peines incompressibles doit avoir lieu au Parlement ; on en parlait déjà à l’époque de l’affaire Dutroux en 1996.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s