Aux élections communales avec des pieds de plomb

Je dois reconnaître un avantage au fulgurant succès de la N-VA, il permet de créer, sinon de l’alternance, une véritable impression que quelque chose va se passer lors des prochaines élections. Le vote, au nord du pays, n’est pas qu’un simple exercice, il sera racine du changement.

Au sud, Je suis loin d’avoir cette impression. A Liège, qui doute encore de la victoire du PS, de la reconduction du même bourgmestre à la tête de la ville ? Le doute n’était déjà pas bien grand mais depuis le départ de Didier Reynders à Uccle, on en est encore plus loin.  A Liège, le bourgmestre est PS, depuis 1976.

Je me souviens de mes profs de science politique qui expliquaient, sans rire, que l’alternance était signe de vivacité en démocratie …

Un ami m’expliquait hier la situation à Schaerbeek.  Dans la commune, les partis de la liste du Bourgmestre (en gros, le FDF), d’Ecolo et du cdH se sont dors et déjà alliés contre le PS et sa tête de liste parachutée : Laurette Onkelinx. Tout dans cette information m’attriste : les parachutages comme les alliances pré-électorales … Pourquoi aller voter ?

Je rêve d’une large réforme des élections communales. Une réforme qui apporterait davantage l’impression que la machine fonctionne, qu’elle n’est pas polluée par les baronnies, les habitudes, les alliances ou les tricheries légales. Je rêve de l’élection du Maire de Londres (7,5 millions d’habitants, un maire, réfléchissons-y), un grand évènement en Angleterre depuis la réforme du système en 2000 : Dans cette métropole, le maire est élu directement et a un niveau de pouvoir étendu. Résultat ? En deux élections, deux maires totalement différents. Les prochaines élections y sont prévues dans 1 mois et l’incertitude est énorme quant à la victoire de l’un des deux leaders (aux alentours de 51 et 49% il y a quelques semaines) …

Je me réveille, je suis à Molenbeek, commune dirigée depuis 20 ans par le même bourgmestre … lovely.

Publicités
Aux élections communales avec des pieds de plomb

9 réflexions sur “Aux élections communales avec des pieds de plomb

  1. Nico dit :

    Une réforme est indispensable, mais quand tu vois à quel point les partis au pouvoir (si je prends l’exemple de Liège le PS donc) sont ancrés au niveau local (CPAS, ASBL en tous genres, …) tu te dis qu’ils sont partis pour rester encore un petit temps au pouvoir…

  2. Les causes de cette particratie sont à chercher du côté du pseudo vote proportionnel. Pas assez proportionnel pour permettre l’éclosion de nouvelles listes, et trop proportionnel pour permettre une alternance des dirigeants. il faut aussi y ajouter quelques détails, mais qui sont de vrais freins au changement : le vote obligatoire, la case de tête de liste, les suppléants aux législatives fédérales et régionales, les bourgmestres « empêchés »…

    1. belgo3 dit :

      Vous avez raison sur le proportionnel, d’ailleurs à Londres c’est majoritaire, mais comment expliquez-vous qu’en Flandres ou Pays-Bas (même système) l’alternance se fasse ? (cf. grosse défaite du CVP/CD&V et apparition de la N-VA maintenant ?)

  3. myckilem-cl dit :

    L’electorat en Flandre est destabilisé…. Il cherche sa voie depuis plus de dix ans parce qu’il a compris que les politiciens traditionnels sont à bout de souflles et qu’il faut du changement, mais les nouveaux partis ne sont pas très stables et ne montre pas plus de compétences.
    En wallonie nous n’avons aussi aucune grande force politique aussi populiste que la N-VA qui pourrait raffler tous les deçus. Des partis comme le PTB+/PvdA vont avoir beaucoup à gagner dans le sud du pays, mais pas encore suffisament pour entrer dans les majorités.
    Enfin, je suis totallement d’accord sur le fait que l’executif communal doit être élu au direct même si je préfere le modèle suisse.

      1. myckilem-cl dit :

        La politique locale depend des cantons en vérité donc ça change d’un canton à un autre, mais dans le canton de Vaud, je sais qu’il y a deux listes une pour le pouvoir legisltif et l’autre pour le pouvoir executif. Les sièges sont repartis à la proportionnelle.

  4. vlaborderie dit :

    Concernant Molenbeek tu pourrais bien avoir une surprise en octobre. En effet en 2006 la liste du bourgmestre n’a devancé le MR que du fait qu’elle rassemblait PS et CDH. Ne se sera pas le cas cette année, où Ahmed El Khannouss mènera une liste CDH-CD&V en étant très critique par rapport au bourgmestre sortant. Et puis l’usure du pouvoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s