L’héroïsme militaire belge anéantit l’arabe esclavagiste

Pardonnez le titre provocateur, c’était pour attirer votre attention.

Vous êtes vous déjà baladé dans le Parc du Cinquantenaire ? Si oui, êtes-vous passé devant le monument à la colonisation ? C’est un monument intéressant à plus d’un titre. C’est l’histoire de la colonisation belge tout entière sur un petit mur de pierre. On y voit les courageux libérateurs et missionnaires apporter la lumière aux pauvres congolais qui vivaient jusque là dans l’obscurité. Un monument à la colonisation mais aussi un monument à l’hypocrisie de l’époque. Un petit détail a attiré mon attention. Regardez plutôt cette photo, on est en bas à gauche du mur :

On peut y lire « l’héroïsme militaire belge anéantit l’arabe esclavagiste ». Sauf que le mot « l’Arabe » a été supprimé puis ré-écrit au marqueur indélébile.  C’est un petit morceau très instructif. D’abord, on y apprend que le militaire belge est libérateur, sans revenir sur toute l’histoire on sait aujourd’hui que c’est loin d’être vrai. C’est le petit bout de pierre détruit (dans les deux langues) qui est intéressant.

Le fait que « l’Arabe » soit rayé est lié à deux choses. D’abord le débat historique en tant que tel. Il y avait bien des Arabes esclavagistes sur place, c’est un fait (déformé dans les discours colonialistes) mais un fait nié par beaucoup dont de nombreux « bien pensants ». Ensuite, mais ça on ne le voit pas sur l’image, juste derrière le monument, qu’est-ce qu’on peut voir ? La grande mosquée de Belgique, cadeau de l’Arabie Saoudite à la Belgique (et à Baudouin).

On se doute du coup que cela crée pas mal d’ennuis. L’année dernière, un député bruxellois s’est d’ailleurs emparé de l’affaire. Plutôt que de supprimer le monument, ce qui ne serait pour moi rien d’autre qu’un mensonge supplémentaire, il propose d’imposer une petite signalétique de remise de contexte, pourquoi pas …

Voilà, encore une bonne raison de marcher à Bruxelles, les grandes questions de société sont inscrites dans les murs.

Publicités
L’héroïsme militaire belge anéantit l’arabe esclavagiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s