La mobilité en Belgistan

Notre fédéralisme linguistique montre en particulier ses faiblesses dans le domaine de la mobilité. Les conflits communautaires rendent celle-ci particulièrement absurde, j’en ai encore eu l’aperçu ce matin.

J’ai pris le train de navetteurs Liège-Bruxelles Midi, qui contrairement aux trains classiques « Eupen-Ostende » ne fait pas arrêt à Louvain (donc en zone unilingue néerlandophone). Ce train transporte ainsi essentiellement des Francophones liégeois allant travailler dans la région bilingue Bruxelles-capitale. A mi-chemin un peu après Louvain arrive un petit problème technique, le train est obligé de ralentir avant de s’arrêter quelques instants. Le message d’avertissement promptement donné par l’équipe de contrôleurs se fait uniquement en néerlandais (et en mauvais néerlandais avec un baffle défectueux. Incompréhensible) car nous sommes physiquement en territoire unilingue néerlandophone même si on ne s’y arrête pas. Affolement auprès de la plupart des navetteurs qui ne comprennent rien et je ne vous parle pas des touristes qui ne maîtrisent aucune de nos deux langues et qui ne peuvent même pas demander aux autres passagers une explication.

Sur Bruxelles on est encore plus loin dans l’idiot. 3 compagnies publiques se partagent le territoire bruxellois. Il se trouve que j’habite dans une partie de Bruxelles particulièrement bien desservie par De Lijn, dans ma partie de Molenbeek passent en effet une petite vingtaine de bus jaunes oui mais voilà, mon abonnement scolaire ne couvrent que la STIB, bienvenue en absurdie.be

Publicités
La mobilité en Belgistan

7 réflexions sur “La mobilité en Belgistan

    1. belgo3 dit :

      désolé de vous contredire, mais je vous invite à prendre le train IC hollandais à direction d’Amsterdam et qui traverse le nord de la Belgique (en passant donc par Anvers), les annonces se font dans les 3 langues sur tout le trajet. Il s’agit ici de rendre service aux gens, ces lois linguistiques sont absurdes.

        1. belgo3 dit :

          Votre discours est caricaturale, qui parle d’imposer une langue …

    1. belgo3 dit :

      Oui, ces lois linguistiques absurdes n’existent que pour les trains de la SNCB (voir aussi ma réponse à Stéphane en ce qui concerne les trains IC hollandais)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s