B PLUS réclame un Ministre de la cohésion fédérale

( reçu par mail)

B Plus souhaite féliciter Elio Di Rupo et les autres négociateurs pour l’Accord papillon que nous estimons globalement positif. BHV est effectivement scindé de manière assez propre. B Plus aurait préféré lier l’introduction d’une circonscription électorale fédérale au lieu des compensations prévues. Seule une telle circonscription aurait en effet permis que tous les Belges soient traités électoralement de la même façon. La loi de financement est également tout à fait défendable. B Plus souhaiterait ajouter à sa mise en œuvre une analyse, tous les 5 ans, des effets de cette loi sur les budgets de l’Etat fédéral et des entités fédérées, avec possibilité de réajustement, si nécessaire. En ce qui concerne le transfert de compétences, B Plus est heureux que l’essence des soins de santé, de la justice, du code de la route et de la protection civile demeurent finalement au niveau fédéral. En outre, la preuve est faite qu’avec la N-VA et le FDF à la table des négociations, aucun accord communautaire n’aurait pu être atteint. 

Ceci étant dit, B Plus est convaincu que le travail ne fait que commencer afin de construire de solides bases à cette Belgique 2.0, maintenant que les plans d’architecte viennent d’être déposés. Les mécanismes de coopération entre entités fédérées doivent être modernisés et les initiatives (citoyennes et politiques) jetant des ponts entre Communautés doivent être intensifiées.

Avec l’objectif de lancer ces travaux de rénovation de la meilleure manière qui soit, B Plus demande au formateur de désigner un ministre chargé de la cohésion fédérale dans son futur gouvernement. Ce ministre aurait, notamment, les compétences suivantes :

  • Favoriser la recherche d’un compromis lorsqu’il y a blocage ou désaccord entre les entités fédérées ou entre les entités fédérées et l’Etat fédéral. Il est crucial que nos différents niveaux de pouvoir puissent accorder leurs violons lorsqu’il s’agit de défendre notre position au niveau européen ou de traiter des dossiers très sensibles, tel l’avenir du holding communal actionnaire de Dexia.
  • Inciter les Régions et les Communautés à passer des accords entre elles, que ce soient au niveau de l’emploi ou des politiques culturelles. Il y a en effet des manquements de collaboration criant dans ces domaines.
  • Disposer de budgets spécifiques pour mettre sur pied de grands événements nationaux rassembleurs, qu’ils soient sportifs, économiques ou culturels.
Publicités
B PLUS réclame un Ministre de la cohésion fédérale

16 réflexions sur “B PLUS réclame un Ministre de la cohésion fédérale

    1. Youri dit :

      pour une fois bien d’accord avec Saint marc.
      Tout est bon pour sauver le belgium y compris au prix le plus fort pour les Francophones.

    2. belgo3 dit :

      Il n’y a pas d’amalgame. Bplus n’a jamais dit que le FDF et la NVA sont des partis comparables au niveau de l’idéologie.

      Cependant c’est un fait, ça s’est vu, que l’accord est impossible avec le FDF qui a des attentes beaucoup trop éloignées des autres partis (comme c’est le cas avec la NVA au nord), c’est une constatation, nier cela c’est de la mauvaise foi et reprocher à Bplus des choses qu’il n’a pas dit c’est absurde.

      1. Youri dit :

        Mauvaise foi ? Comme vous y allez !!!!

        En retirant NVA et FDF, on a éliminé les plaintes des gens.
        Il n’y a plus de symptôme du cancer qui gangrène le pays.
        Mais il est toujours bien présent. Simplement, on fait semblant de plus avoir mal.
        La méthode Coué, ça aide.

    1. Youri dit :

      Ben c’est vous qui l’écrivez en effet.
      Avec sans doute le côté « partisan » qui vous caractérise.
      Et que pensez-vous du fait que les seuls derniers défenseurs francophones (fdf) ont été abandonnés par leurs pairs ?
      C’est bien ce que je déplore: tout pour sauver ce belgium quel qu’en soit le prix à payer.

      1. Le souci du FDF, c’est que son chef faisait des calculs comptables (ou électoral si vous préférez) et qu’à partir du moment la scission de BHV était actée, il ne pouvait pas faire autrement que de faire dans la posture sous peine de ne plus exister politiquement.

        Mais le problème du FDF, ce n’est pas le FDF en lui-même, c’est son chef

  1. Youri dit :

    Gilles ,

    « le problème du FDF, ce n’est pas le FDF en lui-même, c’est son chef »

    ben voyons, et je suppose que tous les électeurs de ce parti sont niais au point de suivre leur chef bêtement….
    pas trop simpliste votre analyse ????

    1. Ben un chef qui ne voulait pas passer de compromis avec les néerlandophones car il les honnit, un chef qui fait des calculs comptables pour mieux défendre ses intérêts (vous me direz tout le monde le fait, ok !), un chef qui marche sur les plate-formes du MR en Wallonie (au point d’agacer ses anciens partenaires de cartel) et un chef qui agissait tel Bart de Wever, le nationalisme en moins (quoique…)

      Oui, je confirme Olivier Maingain est le problème du FDF (ce qui n’empêche pas ses partisans de le soutenir, quant à savoir s’ils sont stupides, je vous envoie à la situation de l’UMP, chez moi, en France, vous aurez votre réponse 😉 )

      1. Youri dit :

        Bref, tous ceux qui défendent des idées pas nécessairement identiques aux vôtres sont cloués au pilori …
        Il me semblait que le PS français était garant de la démocratie…..
        Il est vrai qu’on ne compte sans doute pas chez vous

        Maingain n’a jamais refusé un compromis avec la Flandre mais PAS A N’IMPORTE QUEL PRIX !!!
        Maingain n’honnit pas la Flandre mais se porte garant des droits démocratiques francophones !!!
        Maingain est président d’un parti et à ce titre il lui reste le droit de présenter ses listes où il veut !!!
        Maingain n’est pas un nationaliste et ne peut donc être comparé à BDW comme vous le faites !!!

        Vous êtes pire que ceux qui en Belgique Francophone donneraient jusqu’à leur slip pourvu que ce « pays » qui les ravage persiste.
        Vous devriez changer de lecture.

        Coup de gueule mais vous l’avez cherché !!!

      1. Ben, j’en ai un peu marre de me faire insulter, donc vous comprenez que je n’ai plus tellement de vous répondre quoi !

        Je dirais seulement que certains Francophones font la même chose que leur reprochent les néerlandophones, à savoir un manque d’ouverture, un mépris et surtout une volonté manifeste d’imposer ses conditions.

        Vous parlez des facilités des francophones de BHV, mais pourquoi ne parlez-vous pas des facilités néerlandophones à Moeskren (Mouscron) ou à Flobecq ? A ce que je sache, elles n’émeuvent personne et surtout pas le FDF.

  2. Youri dit :

    A Mouscron et à Flobecq, je ne pense pas que les flamandophones aient à se plaindre de vexations en provenance des Francophones.
    Les conditions francophones sollicitées pour BHV: un simple respect et une disparition des vexations volontaires à leur encontre.
    C’était encore trop demander évidemment.

    Ne le prenez pas comme une insulte mais j’ai envie de vous dire que c’est à cause de raisonnements comme le vôtre que les Francophones de belgique se font aplatir depuis trop longtemps. Tout est bon pour sauver ce (non) pays aux détriments de toute une partie de sa population.
    La loi du nombre !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s