Laurette Onkelinx en Néerlandais

Elle essaye, c’est déjà bien, et bon elle s’en tire pas mal, certains diront peut-être qu’elle viole le Néerlandais mais laissons les parler… une chose que je trouve dommage (mais c’est purement au niveau de la communication) c’est l’insistance avec laquelle elle dit « Nee, nee, nee »

Publicités
Laurette Onkelinx en Néerlandais

10 réflexions sur “Laurette Onkelinx en Néerlandais

  1. Si tous les Belges francophones savaient se débrouiller comme Laurette Onkelinx dans cet interview, ce serait déjà formidable… Bon week-end David et bon courage pour tes derniers examens. A bientôt.

  2. Youri dit :

    Une fois encore, la (mé)connaissance du néerlandais est un faux problème belge.
    Ce n’est qu’un des aspects visibles.
    Le problème belge est basé sur le pouvoir et l’argent et dans ce contexte, la Flandre veut TOUT posséder.
    Réduire la guerre ethnique des belges à un seul problème linguistique relève de la naïveté .

    1. belgo3 dit :

      Oui, les Flamands sont avares, ils aiment l’argent, ils veulent nous voler … Remplacez donc « La Flandre » par « Le Juif » dans votre phrase.

    2. belgo3 dit :

      PS : ni moi, ni le petit belge disons que le problème belge se résous à ça, c’est vous que revenez avec cet argument à chaque fois.

  3. Youri dit :

    Oui je reviens avec cet argument parce que vous revenez vous , petit Belge et d’autres avec le fait que tout irait mieux si on était bilingues.
    C’est une manière à vous de signaler que tout est de la faute des Francophones (sans doute dans l’incapacité intellectuelle d’apprendre le néerlandais) qui snobent les gentils flamands (dont 45% votent pour des partis nationalistes).
    Par ailleurs la phrase que vous me prêtez (amalgame juifs-flamands) est une invention de votre part. Sans doute votre sub-conscient ???
    Il n’est pas question de racisme de ma part. Il est question – et le nier serait de l’inconscience – d’une volonté flamande de tout dominer en Belgïe-que. Il semble qu’il reste une majorité de Flamands qui veulent la pérennité du pays. Oui, mais à quelles conditions ? Celles qui consistent à considérer Bruxelles et la Wallonie comme des sous-colonies sous financées !!!! De Wever l’a encore rappelé hier: « la Wallonie vit encore dans le XIX° siècle » Et Evidemment la Flandre dans le XXI° (et pourquoi pas le XXII° ?).
    Désolé mais je trouve votre remarque de 10h45 très désobligeante et à la limite de la correction.

    1. belgo3 dit :

      Ne le prenez pas trop mal mais relisez votre dernière argument

      « Le problème belge est basé sur le pouvoir et l’argent et dans ce contexte, la Flandre veut TOUT posséder. »

      Y a 4 choses qui en ressortent.
      1) La Flandre a un seul mode de pensée, tous les Flamands sont pareils
      2) La Flandre est égoïste
      3) La Flandre veut tout au dépend de la Wallonie
      4) Les Flamands veulent tout au dépend de la Wallonie.

      Cela s’appelle, au minimum, un communautarisme exacerbé. Votre discours est conforme à celui de la N-VA (nous contre vous) que ça vous plaise que je vous le dise, ou que vous le preniez mal. Nier l’hétérogénéité d’une population pour lui attribuer une caractéristique générale (et bien sûr très négative) ça porte un nom.

      Votre grand amis Marcel Sel a bien compris, lui, que la Flandre est bien plus complexe que vous ne le dites, qu’il y a les Flamands et les Flamingants. Qu’il y a des cons et des autres, comme partout.

      Je trouve votre réaction de 9h05 raciste.

  4. Youri, j’ai juste signalé que Laurette Onkelinx a fait des efforts en néerlandais, et que ce serait bien si les Belges francophone savaient se débrouiller comme elle (en néerlandais mais aussi en anglais et en allemand pour les provinces limitrophes de l’Allemagne). Cela faciliterait le dialogue avec des personnes parlant une autre langue (et pas uniquement les Flamands) et cela donnerait plus de chances aux personnes cherchant un emploi. Ma remarque se voulait constructive et positive. Et je n’ai jamais réduit les problèmes communautaires au seul problème linguistique ; leurs causes sont multiples et leurs solutions également.

  5. Youri dit :

    Il est curieux (et interpellant) que pour contrer ma première intervention, vous vous attaquiez à la forme. J’attendais mieux comme réponse.
    Par la suite, vous terminez votre diatribe par le mot raciste. Nous voici à nouveau dans la stigmatisation.
    Quand on en vient aux insultes c’est peut-être que les arguments de fond manquent….

    Certes, il m’arrive de parler d’ethnies belges. Certes je suis convaincu que deux peuples forment ce petit bout de territoire. Je me suis cependant toujours garder de parler de race.
    L’être humain est ainsi fait qu’il souhaite le pouvoir. Force est de constater que la Flandre en effet souhaite TOUT dominer en belgium. Nier ce fait serait irresponsable. C’est d’ailleurs à cause de cette volonté que les « négociations » s’enlisent depuis 2007. Les Francophones ne souhaitent plus devoir se plier à TOUTES les exigences des autres. Peut-on le leur reprocher ?? Doit-on pour sauver ce « pays » TOUT accepter comme compromissions ???

    Alors oui, dans ce contexte, je me revendique d’un certain communautarisme : est-ce si répréhensible de vouloir lutter pour ma survie de francophone quand le pays dans lequelle je tente d’y arriver ne réunit plus naturellement les conditions pour y parvenir ?

    Quant à Marcel Sel (qui n’est pas plus mon gourou que le vôtre car vous intervenez souvent sur son blogue pour corroborer ses affirmations) , je lui reproche assez d’être aussi un ancien belge qui tente encore contre vents et marées de vouloir rabibocher les choses.
    Comprendre et décortiquer l’histoire et les événements est une bonne chose.
    Mais ne comptez pas sur moi pour m’attaquer stupidement aux moulins à vent.
    La Belgique est un échec qu’on le déplore ou non.
    Soit.
    Passons à autre chose et arrêtons de perder notre temps.

    1. belgo3 dit :

      Le racisme n’est pas toujours porté sur les races au sens biologique du terme (il n’y a qu’une seule race dans ce sens), quand on est raciste envers les noirs, on sait pertinemment qu’il n’existe pas une « race » noire mais une « ethnie » ou un « groupe »,

      Il n’y a aucune différence entre dire que « Les Juifs veulent TOUT dominer » et « les Flamands veulent TOUT dominer », même considération envers un groupe, même caractéristique donnée. Quand Vic Van Aelst dit que LES Wallons méprisent la langue néerlandaise, il met TOUT les Wallons dans le même sac, leur colle une étiquette, il nie la diversité, c’est aussi du racisme.

      Mais bien sûr, le raciste, c’est l’autre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s