Interdiction de fumer dans les bars, attention aux dérives …

L’Etat fédéral, soutenu par les organisations de lutte contre le cancer, a décidé d’interdire la cigarette dans les lieux publics que sont les cafés (ah bon ?) à partir de l’été. Ayant résidé en Angleterre l’année où cette même interdiction y a été appliquée, je peux vous dire qu’il faudra un bon service de contrôle avant qu’un tel changement s’opère. Je doute par exemple de l’effet d’une telle loi dans les cafés du carré à Liège où les gosses boivent des tequilas et des bières en pleine rue. Mais au delà des questions techniques, et même si je me réjouis à l’idée de ne plus sentir le vieux cendrier le lendemain d’une veille, je m’interroge tout de même sur ce genre de loi.

Ce qui me fait « peur » c’est la raison invoquée … la santé. L’Etat se préoccupe donc de notre santé. Au delà de la question liée à la naïveté de certains d’entre nous, je m’interroge sur les dérives que peuvent entraîner ce genre de loi. Qu’est ce qui empêchera, dans le futur, l’Etat (ou autre chose) d’interdire certains aliments, certains loisirs ou certains métiers dans le but de préserver la santé de ses citoyens? Est-ce vraiment le rôle de l’Etat de remplacer à ce point l’éducation de nos parents? Est-ce le rôle de l’Etat de dicter à ce point ses volontés dans les entreprises de certains? Plus simplement : est-ce le rôle de l’Etat de nous dire ce qui est bien et ce qui est mal?

Je ne nage pas dans la paranoïa (quoique la lecture, il y a peu, du « Meilleur des Mondes » de Aldus Huxley m’a terriblement troublé) et je ne parle pas d’un Etat qui veut faire de nous des petits robots bien sage, mais j’ose malgré tout écrire que ce genre de loi n’est pas une loi comme les autres, et qu’il faut se méfier de cette générosité gratuite que nous impose l’Etat.

Publicités
Interdiction de fumer dans les bars, attention aux dérives …

7 réflexions sur “Interdiction de fumer dans les bars, attention aux dérives …

    1. belgo3 dit :

      Peut-être … Mais je trouve anormal qu’on impose ce genre de chose à des propriétaires de cafés.

      On aurait du présenter ça différemment, véritablement donner le choix aux cafetiers en leur supprimant par exemple qq % de TVA à ceux qui décident de renvoyer les fumeurs.

  1. Vincent dit :

    En réalité l’Etat ne se préocuppe pas ici de la santé des fumeurs. Mais de celle de leurs voisins (en particulier les gens travaillant dans les cafés). Si fumer nuisait juste à la santé du fumeur la criante exprimée dans le billet serait tout à fait justifiée. Mais l’Etat n’interdit pas de se faire du mal et de s’autodétruire la santé (pas avec le tabac ou l’alcool en tout cas).

  2. Youri dit :

    « La liberté de chacun s’arrête quand commence celle des autres ».
    C’est ce qu’on disait lorsque j’avais votre âge et que comme vous, je pensais pouvoir refaire le monde.

    Vincent a bien expliqué pourquoi cette interdiction a été donnée. C’est la même chose que pour les restaurants, les lieux publics ou de travail, les transports en commun …
    Les lois sont rédigées pour protéger le citoyen contre les autres et aussi parfois contre lui-même.
    Comme l’être humain est faible, il faut le baliser. Vous indigneriez-vous si on levait toute limitation de vitesse dans votre rue ?

    Quant à interdire certaines consommations, cela existe déjà depuis longtemps (rappelez-vous l’absynthe; rappelez-vous les boissons énergisantes interdites à la vente par la France jusqu’il y a peu). Certains loisirs perturbants le sont aussi: véhicules tout-terrain dans les bois et forêts p.ex. .
    Tout cela relève du même principe. Achetez votre voiture sportive, rien ne vous empêche de la mener à 300 sur circuit mais pas sur la voirie publique. Normal non ?

    Les lois restrictives à la consommation du tabac existent un peu partout dans les pays qui nous entourent. Elles sont encore plus sévèrent ailleurs (essayez de jeter un mégot en rue en Suisse). Je ne vois pas pourquoi la Belgique devrait se distinguer.

    Dans le cas du tabac, l’Etat a joué son rôle tout simplement. Et c’est un ancien fumeur qui vous l’écrit.

  3. belgo3 dit :

    Mais quid alors de ces métiers manuels qui pourrissent la santé de beaucoup d’ouvriers ? Pourquoi ne pas aussi interdire les voitures à essence puisqu’elles polluent l’environnement et nous tuent à petit feu … ? Parce que cela ferait du mal à l’économie, à l’Etat.

    1. Youri dit :

      Il y a malheureusement des maux nécessaires et l’automobile en est un.
      On pourrait – et c’est de circonstance – relever aussi la production d’électricité par le nucléaire. je le fais pour vous.

      Quant aux professions difficiles, dangereuses pour la santé, il existe des normes et des surveillances obligatoires et légales des travailleurs de ces secteurs.

      Ne tombons pas dans le poujadisme: l’Etat même s’il peut dysfonctionner, n’est pas responsable de tous les maux.
      D’autant qu’un peu plus haut, vous lui reprochez de défendre la santé des non-fumeurs en interdisant le tabac au bistrot …..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s