Peu d’enthousiasme pour un .vla

Le site d’info technologique flamand datanews révèle que l’enthousiasme qu’avait montré le gouvernement flamand de Kris Peeters pour une extansion de domaine .vla pour remplacer le .be pour les sites régionaux serait retombé d’après une étude demandée par la région « .vla dans le frigo » titre l’article.

(…) De studie suggereert dat de zaak weinig tot helemaal niet leeft bij het Vlaamse middenveld. (…)

Deux raisons sont retenues, elles tournent principalement autour de l’image de la Flandre en Belgique (dans le contexte actuel, on ne veut pas faire croire que c’est un pas supplémentaire vers le séparatisme) et au niveau international (le .vla n’accrocherait pas autant que le .be).

(…) Bovendien ligt het onderwerp in de huidige politieke context erg gevoelig. “Een .vla zou vandaag gezien kunnen worden als een stap in de richting van een onafhankelijk Vlaanderen”, luidt het. (…) Daarbij komt nog dat uit enkele perceptiestudies blijkt dat de naam ‘Vlaanderen’ internationaal niet veel teweegbrengt, en dat de kostprijs voor een suffix hoog oploopt. De voorbije weken en maanden werden er dan ook serieuze vraagtekens geplaatst bij het project. (…)

L’article précise que le gouvernement n’aurait pas le monopole sur cette extansion, pourraient aussi l’utiliser les ONG. Ce que l’auteur de l’article craint c’est que ce sont surtout les partis d’extrême droite qui sauterait sur l’occasion, ce qui n’arrangerait sûremet pas l’image de la Région.

Intussen zouden een aantal externe partijen trouwens al te kennen gegeven hebben dat ze geïnteresseerd zijn in het opzetten en runnen van een internetachtervoegsel voor Vlaanderen. Het gaat om partijen die, als er niet snel duidelijkheid komt in de zaak, het dossier uit de handen van de autoriteiten willen halen.

Un peu de vocabulaire (je ferai ça à chaque fois maintenant, ce sont les mots en gras)

Het vlaamse middenveld : la société flamande
Gevoelig : délicat
Teweegbrengen : susciter, provoquer
Oplopen : S’élever à, monter (argent)
vraagteken : point d’interrogation
het opzetten : le plan, l’intention
achtervoegsel : le suffixe

Publicités
Peu d’enthousiasme pour un .vla

2 réflexions sur “Peu d’enthousiasme pour un .vla

  1. Oli dit :

    En gros le débat, en flandre, consiste à savoir si il faut adopter le .vla avant ou après la scission.
    Il semble qu’un consensus se dégage pour attendre la fin de la Belgique pour changer de suffixe.
    Il reste encore du pognon à se faire sur le dos de la Belgique et du .be.

    De là à croire que ces atermoiements flamands seraient les prémices d’un retour vers l’unitarisme il y à un gouffre que seuls certains illuminés du BUB seraient près à franchir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s