Le modèle tchécoslovaque

Sur le site « Flandersinfo.be » (!) un journaliste française revient sur les changements fondamentaux qui s’apprêtent à bouleverser notre pays, bien contre mon envie d’ailleurs mais les résultats étant ce qu’ils sont … enfin bref. Il revient notamment sur l’exemple « tchécoslovaque » voilà son avis sur la question. Vous pouvez retrouver l’article complet ici.

Les exemples de séparation réussies n’existent pas vraiment en Europe. Bien souvent, le modèle tchécoslovaque est montré comme le « bon » exemple à suivre d’une séparation d’un État en deux. Or, cette séparation est tout… sauf un modèle. Certes la séparation a été pacifique. Mais au bilan, les résultats économique et politique ne sont pas aujourd’hui très heureux. Au nord, la République tchèque, qui était la plus riche des deux, est empêtrée dans une instabilité gouvernementale chronique. Sa présidence de l’Union européenne a prouvé toute son irrationalité et son manque de sérieux. Au sud, la Slovaquie, la partie le plus pauvre des deux, ne s’en sort pas trop mal au niveau économique. Mais son modèle de croissance reste soumis au vent de forces extérieures. De plus, les deux Etats, plus petits, sont en proie à une question lancinante de minorités — les Roms d’un côté, les Hongrois de l’autre —devenues, au fil des années, un problème politique majeur. Enfin, ces pays ne pèsent quasiment plus rien sur la scène européenne, et encore moins mondiale, alors que la Tchécoslovaquie a toujours été une référence au niveau européen. Est-ce cela que les Belges veulent ? Deux petits États ballottés au gré du développement et de la croissance de leurs voisins.

Nicolas Gros-Verheyde pour Flandreinfo.be

Publicités
Le modèle tchécoslovaque

10 réflexions sur “Le modèle tchécoslovaque

  1. Youri dit :

    Quand le correspondant de Ouest-France à Bruxelles donne son avis sur le problème belgo-belge, vous le répercutez volontiers. Il est un rien réducteur par ailleurs de dire qu’il ne faille pas se séparer parce que la Tchéquie a raté son divorce. C’est comme si vous prétendiez ne pas vouloir manger de pomme parce que vous êtes allergique aux fraises. Soit dit en passant que beaucoup pensent en effet que la Wallonie est trop petite pour vivre bien et devra s’attacher à la France.

    Quand le correspondant de Libération explique comment la séparation du belgium se prépare et dénonce les exactions flamandes, vous vous taisez dans les 3 langues.

    Faudrait savoir….

    1. belgo3 dit :

      mon blog est pro-belge … est-il anormal que je ne répercute que les arguments qui vont dans mon sens ? Que je sache les blogs rattach’ ne parlent pas des bonnes relations entre belges non ?

      Quand à votre interprétation de ce petit texte c’est n’importe quoi, il dit juste que « l’exemple tchécoslovaque » dont on parle tellement n’est pas aussi bon que prétendu

      1. Youri dit :

        libre évidemment à vous de biaiser l’information.

        Donc, comme l’exemple tchécoslovaque n’est pas bon, il ne faut pas que les belges le suivent.
        Et si vous êtes allergique aux fraises, ne mangez pas de pommes.

      2. belgo3 dit :

        je ne biaise pas plus l’info qu’un blog rattach ou que vos formus « de défenses des francophones ».

        De nouveau, ce texte va à l’encontre, ne vous en déplaise, d’un cliché véhiculé chez les séparatistes de tout genre selon lequel, il est possible de se séparer comme les tchequo… mais bref, vous êtes entêtez alors j’en finis ici.

  2. Youri dit :

    Oui, on pourrait surtout mettre en évidence que la Slovaquie (souvent comparée à la Wallonie) s’en sort bien alors que la Tchéquie (comparée à la Flandre) y a perdu des plumes.
    C’est en ce sens que les Francophones comparent souvent.
    C’est aussi dans le sens pacifique de cette désunion qu’il faut aller.
    Mais nous n’avons pas les mêmes grands hommes politiques que les Tchécoslovaques de l’époque. rassurez-vous donc, on va encore moisir belge un bout de temps.

  3. La Tchécoslovaquie s’est séparée facilement car les Tchèques et les Slovaques n’avaient pas de capitale commune. Chez nous, Bruxelles est la capitale des flamands et des francophones. Voilà l’argument essentiel pour dire que la comparaison Belgique/Tchécoslovaquie ne tient pas la route.

  4. Youri dit :

    ….. si la Belgique opte pour le modèle Tchécoslovaque, la Wallonie pourrait un jour être en 1/8° de finale de la coupe du monde …….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s