Minarets (suite)

Après avoir parlé de la forme (voir ci-dessous mon article sur la démocratie directe en Suisse) je tente de comprendre pourquoi tant de citoyens ont peur des minarets. Je m’appuie sur un sondage très récent qui souligne que 6 Belges sur 10 souhaitent, eux aussi, l’interdiction de ceux-ci.

D’abord, qu’est ce qu’un minaret ? Un élément religieux ou architectural ? Question aussi complexe et stérile que de savoir si un clocher est l’un ou l’autre. Il existe des mosquée sans minaret, l’une des plus grandes, et des plus belles du monde d’ailleurs (celle de Jérusalem) n’en comporte aucun (tiens, existe-t-il des Eglises sans clochers ? ou en tout cas sans cloches ?). Je pense que la question porte véritablement sur les musulmans, sur l’Islam et sur l’immigration maghrébine plutôt que sur ce détail qu’est l’existence ou non de minaret à côté d’une mosquée.

Alors pourquoi ? C’est la question à 40,3399 BEF. Il est sûrement question d’ignorance, donc de peur. Si je me rapporte au référendum en Suisse, je découvre que les minarets y sont très rares et que la communauté musulmane ne dépasse pas les 5% de la population (6% en Belgique), le sondage belge nous donne aussi un détail intéressant: ce sont les Wallons qui sont les plus méfiants vis-à-vis du minaret alors que c’est en Flandre qu’on en compte le plus (beau pied-de-nez à ceux qui accusent les Flamands d’être les Rois de la xénophobie). Plusieurs études scientifiques montrent d’ailleurs que ce sont souvent dans les quartiers les moins mixtes que les résultats des partis d’extrême droite sont les plus élevés, c’est un facteur parmi d’autres. Somme toute, on ne compte que … une vingtaine de minarets dans notre pays, pas de quoi en faire une histoire. Bref, on a  peur de ce qu’on ne connaît pas. La peur de l’islamisme, du fanatisme, de l’Iran ou de la « racaille », que sais-je encore …

Devant cette peur, qui ne me parait pas absurde vu l’image absolument catastrophique de la religion musulmane depuis 2001 (encore autre chose que celle de la Flandre), il faut trouver des réponses. Comment se protéger de cette tentation du rejet, de l’ignorance, de l’islamophobie ou encore du populisme ? Je pense que les réponses peuvent être trouvées au sein des valeurs que nous défendons en Belgique et en Europe. L’égalité et la liberté de culte devraient donner le droit à tous de vivre sa religion comme il l’entend ! Ca va dans les deux sens bien sûr. Un ami d’origine grecque m’a raconté que son église orthodoxe avait dû annuler un office annuel qui se déroulait à l’extérieure car des jeunes maghrébins venaient leur jeter des pierres… Triste, et je ne vous raconte pas l’ambiance devant les synagogues, mais je m’égare et tombe dans le piège qu’il faut à tout prix éviter : la communautarisation.

Il faut considérer un Belge comme un Belge, chacun doit avoir les mêmes droits, il ne faut pas permettre la création de classement légal de sous-citoyenneté. Il faut absolument permettre à tout un chacun de vivre sa religion à 100% comme n’importe qui. la situation actuelle ne le permet pas. Les uns ont peur de le faire(baladez-vous avec une kipa à molenbeek), les autres en sont empêchés juridiquement, c’est idiot. L’Etat (ou le super-Etat, l’Europe) devrait jouer son rôle d’arbitre et canaliser ces angoisses et ces montées populistes qui apparaissent partout sur notre continent. C’est son rôle, et il ne le fait pas, ou mal. Il faudrait encourager les Belges (ou les européens) à se sentir faisant partie d’un même ensemble ou les différences religieuses n’ont pas d’importance  et comment y arriver dans un pays ou le communautarisme (linguistique) est mystifié comme il l’est chez nous ? (preuve en est avec ce sondage qui préfère expliquer la différence de résultats entre Flamands et Wallons plutôt qu’entre citadins et campagnards ou entre socialement aisés ou non ce qui serait bien plus pertinent)

Je ne dis pas bien sur que c’est facile. Comment apaiser la population non-musulmane devant l’idée qu’ils ont de l’Islam ? Alors que celui-ci, en Belgique, est loin, très loin, d’être celui des talibans. Comment, d’ailleurs, faire comprendre à tout un chacun que la liberté de culte doit être une valeur naturelle et universelle ? Argl … encore une question sans réponse.

Publicités
Minarets (suite)

7 réflexions sur “Minarets (suite)

    1. belgo3 dit :

      Je suis on ne peut plus d’accord avec la citation

      « Les plus grands conflits du futur ne se dérouleront pas entre les civilisations, mais bien entre les progressistes et les réactionnaires à l’intérieur des civilisations »

      Pour le reste du texte, je le trouve un peu exagéré, il parle déjà de les envoyer au camp, c’est dommage parce que je suis assez d’accord en général.

  1. Manu dit :

    Belle et courageuse initiative que de faire un article sur un sujet aussi brulant. Bien que je te rejoins pleinement dans le fait que la peur peut expliquer beaucoup de ce débat, j’ai quelques remarques à te soumettre. D’abord, je crois que la première question que tu poses à savoir si une église ou une mosquée sont des éléments religieux ou architecturaux, n’est pas une bonne question, dans le sens qu’ils sont les deux, à mon sens d’abord religieux, ensuite architecturaux (mais je ne m’étendrais pas sur cette remarque). Ensuite, tu soulèves une autre question très délicate, celle de la liberté, liberté d’expression ou de culte, finalement le débat est le même. Jusqu’où peut aller la liberté. Jusqu’au respect de l’autre: « ma liberté s’arrête où commence celle des autres ». La question devient alors, et je n’ai pas de réponse, est-ce que la construction de minaret entrave la liberté de certain? Je pense qu’elle est vécue comme une attaque par certain, et que la peur n’explique pas tout. J’étais récemment au Maroc ou la polémique du même style qui a éclaté en Espagne a fait beaucoup de remous là-bas. Une des personne avec qui j’étais a dit avec beaucoup de justesse : « ils sont tous cons, des deux côtés, parce que je voudrais bien voir ce qu’il se passerait si tu construits une église ici, ça ferrait scandale! ». Tout en ne me positionnant pas sur la question, je voudrais juste rappeler deux choses: le débat n’est pas si simple que ça, il ne peut être uniquement appréhendé en terme d’ami-ennemi, et engage de profonds questionnements (comme tu l’as bien soulevé sur certains points, mais je pense qu’il en est d’autre, telle l’identité, la diversité mais non stigmatisante, … je ne m’étendrai pas plus sur la chose, car cela demanderait une plus grande réflexion), et surtout il est quand même bon de rappeler qu’on peut être opposé à la construction de minaret, mais pas d’extrême droite pour autant. bonne continuation sinon, c’est bien de faire réfléchir les consciences.

    1. belgo3 dit :

      Manu (la Manu que je connais ??),

      un grand merci pour ta réponse.

      D’abord, tu m’as peut-être mal compris, quand je me demande si c’est un élément architectural ou religieux, je parle du minaret, et non de la mosquée tout entière, enfin c’est un détail.

      Pour la suite, je te rejoins sauf sur un argument que je déteste, pardonne moi, c’est le  » si on construisait une église là-bas, etc … » Que ce soit vrai ou non, ce n’est pas ce que l’on doit copier ! Nous sommes une société différente qui ne copie qu’elle même. C’est un peu comme quand j’entend « oui mais dans tel pays, les femmes doivent toutes mettre un voile », peut-être, et alors ?

      Pour la référence à l’extrême droit, tu as raison, j’ai relu mon texte et je dois avouer que j’ai été ambigu là-dessus, on peut bien sur être contre la construction de minaret sans être d’extrême droite.

  2. Maxime dit :

    Pas mal du tout !!! Allez, un hic : évitons de comparer flamands et wallons (en ce qui concerne la peur des minarets)… mais que tu détruits (du fait de la stupidité de comparer wallons et flamands) quelques lignes après.
    J’adore 🙂

    A+ David

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s