Quand les jaunes s’opposent

J’ai lu une interview très intéressante dans l’Humo (une sorte de Télémoustique flamand) de cette semaine. Les trois intervenants n’étaient autres que Bart De Wever, Jean-Marie Dedecker et Filip Dewinter. Que du beau monde me direz-vous! Ici, pas de langue de bois. Pour les trois représentants des partis jaunes (la couleur du nationalisme flamand), l’indépendance totale de la Flandre est un but évident. On est loin des déclarations plus enrobées vues dans les médias francophones de ces derniers mois.

Ceci dit, les stratégies pour y arriver diffèrent, et c’est le moyen qu’utilisent Bart De Wever et, dans une moindre mesure, Jean-Marie Dedecker pour se distancer du méchant VB. De Decker insiste sur sa volonté de suivre le modèle de la Confédération (d’Etats indépendants), De Wever de rappeler que le nationalisme flamand reste minoritaire en Flandre et qu’il faut montrer la voie, construire un pont pour traverser le lac: « Je moet ze een brug tonen  » et ne pas s’y jeter bêtement, allusion à la « stratégie » du Vlaams Belang, trop « radicale » . Et de souligner que la N-VA n’abandonnera jamais Bruxelles, allusion à une certaine déclaration de l’Ijzerwake, et de ceci, et de cela. Bref, les petites différences sont exacerbées pour se donner bonne conscience. NON, JE NE SUIS PAS AVEC CEUX-LA!

Malgré tout ses efforts, cette interview reflète pour moi la situation de la N-VA qui se retrouve, peut-être malgré elle, dans le même sac que les racistes de l’ancien Vlaams Block, car souhaitant l’indépendance de la Flandre, programme clairement teinté de nationalisme, d’égoïsme, de xénophobie, et de replis identitaire propre, sans aucun doute, à Monsieur Dewinter.

*traduction personnelle : « En jij doet me denken aan ecologisten die roepen dat morgen de wereld écht zal vergaan, tenzij we massaal op de groene partij stemmen en allemaal gaan leven zoals hun ideologie voorschijft »

http://www.humo.be/tws/deze-week/18916/rechts-in-vlaanderen-bart-de-wever-filip-dewinter-en-jean-marie-dedecker.html

Publicités
Quand les jaunes s’opposent

6 réflexions sur “Quand les jaunes s’opposent

  1. Youri dit :

    Auriez-vous enfin fait vos calculs ???

    NVA + VB + De Decker = 37% au dernier scrutin.
    Il n’est par ailleurs pas un secret qu’au CDNV et à l’open-VLD, il se trouve maints élus presque aussi
    Faut-il que je cite Keulen, Peeters ou E. Van Rompuy (vous savez le frère de l’autre). Bien d’autres également
    Au SPA, c’est un peu moins net.
    Ces très bekende vlamingen représentent certainement quasi une majorité de l’électorat du noord.

    Doucement convaincu qu’il est temps de réfléchir autrement ?
    Il serait temps en tout cas.

  2. belgo3 dit :

    Hahah, même Bart De Wever affirme, dans cette interview, que le nationalisme représente une minorité en Flandre. Quant à Eric VR, c’est certes un anti-BHV acharné, mais il n’a rien de séparatiste.

  3. Youri dit :

    Haha…

    Ben voyons !!!
    La scission de BHV fait, si je ne me trompe, l’UNANIMITE moins une voix au parlement flamand.

    En forçant cette scission, la Flandre sait pertinement qu’elle va provoquer la chute du gouvernement fédéral, l’impossibilité d’encore en reformer un même si on repasse dans l’isoloir ce qui est moins sûr car la Flandre se base sur un avis du Conseil Constitutionnel émis il y a quelques années déjà.

    Cet avis disait qu’il fallait trouver une solution pour BHV (pas nécessairement la scission). Sans solution avant …… juin 2007, toute nouvelle élection fédérale serait déclarée illégale. La Flandre politique pourrait donc, et en toute « légalité » , boycotter l’organisation de ces élections.

    La Flandre agit de manière très hypocrite et qu’elle ait un agenda caché ne serait vraiment pas étonnant.

    Après la communauté germanophone, il restera le déclenchement du conflit d’intérêt par la Région Bruxelloise. Le seul avantage que la RB aurait de le faire (le fera-t-elle ?) serait de faire bonne figure durant la présidence du Belgium au Conseil de l’Europe.
    Début 2011 au plus tard, nous devrions être fixés sur la pérennité de notre si beau pays où tout va si bien.

    On parie qu’il se trouvera alors suffisamment d emonde pour aller au clash ?

  4. belgo3 dit :

    Ok, c’est bientôt la fin du pays… le VB dit ça depuis des dizaines et des dizaines d’années. Et vous le remarquez vous même, une solution aurait du être trouvée depuis 2007, pourtant le pays tiens encore. Vivement 2011 alors, qu’on puisse (une fois de plus) être « fixé » sur l’avenir du pays.

    1. Youri dit :

      Avez-vous entendu « l’ultimatum » de Eric van Rompuy (le frère de l’autre) ce midi sur RTL ?
      Les Flamands comptent passer en force en ce qui concerne BHV et ce dès mars 2010.

      Il reste 5 mois à s’émerveiller devant notre beau pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s